Vendez-vous mieux, décrochez les meilleures opportunités.

Vendez-vousmieux!

Décrochez les

meilleures opportunités.

Vous avez de l’ambition, des compétences et même de belles réalisations dans votre carrière. Vous postulez à des offres d’emploi mais :

Vous avez du mal à décrocher
un entretien

Vous êtes fatigué.e, stressé.e, démotivé.e par l’attente d’être enfin sélectionné.e

Vous perdez tous vos moyens au momentde l'entretien

Vous êtes plus que prêt.e mais n’arrivez pas à atteindre le niveau supérieur de
votre carrière

fleche vers la section suivante

Si vous vous retrouvez dans ces mots, cela signifie sûrement que vous ne savez pas vous vendre auprès des recruteurs.

Nos offres
d'accompagnements

Ici, on vous fournit une variété de services qui vous permettront de :

SeparatorSeparator

Diagnostic
Recherche

Vous avez commencé à postuler ?
Vous avez les compétences décrites dans l’offre mais vous ne recevez aucun retour ?
Vous cherchez depuis longtemps mais vous ne trouvez rien de concluant ?

Le diagnostic est le service qu’il vous faut.
Il permet d’évaluer vos forces et faiblesses en tant que candidat.

Comment ça se passe ?

Rédaction
de cv

Saviez-vous qu’un recruteur passe moins de 8s à regarder votre CV ? Vous avez 8s pour le convaincre !

Stop au CV liste de tâches et de choses faites. Le CV doit démontrer clairement ce que vous pouvez apporter au poste que vous visez.

Sortez du lot ! Répondez aux attentes du recruteur! Obtenez un CV à la hauteur de vos ambitions.

Comment ça se passe ?

Rédaction de lettre
de motivation + CV

Vous avez du mal à réussir vos lettres de motivation ?
Vous ne faites qu’y répéter les éléments déjà présents dans le CV ?

Si devoir rédiger une lettre de motivation vous décourage et vous fait perdre vos moyens, ce pack est fait pour vous. Il vous permet d’avoir une lettre de motivation vendeuse et un CV accrocheur, qui ne laisseront aucun doute sur l’adéquation de votre profil.

Comment ça se passe ?

Préparation à
l’entretien

Vous perdez les moyens en entretien et en sortez insatisfaits de votre performance ? Au contraire, vous avez l’impression que ça se passe assez bien mais vous n’êtes jamais le candidat choisi ?

Rassurez-vous, vous ne vivez pas une fatalité. Vous manquez juste de préparation.
Réservez une séance de simulation d’entretien d’embauche avec nous.

Comment ça se passe ?

Les meilleures
opportunités du moment

Gagnez en temps et en efficacité
Créez un compte gratuitement et voyez uniquement les offres qui vous intéressent.

Je crée mon compte gratuitement

Bourses d'excellence UEMOA pour la formation et la recherche

  • Type de contrat :autre
  • Zone:
  • Recruteur: UEMOA
  • Type d'organisation:Organisation sous-régionale
  • Secteur: Monétaire

Dépanneur H/F

  • Type de contrat :CDD
  • Zone: Dakar
  • Recruteur: NEEMBA
  • Type d'organisation:Société
  • Secteur: Vente

Chargé.e d'Évaluation Régional au Sénégal

  • Type de contrat :CDD
  • Zone:
  • Recruteur: MPACT Initiatives
  • Type d'organisation:ONG
  • Secteur: Réflexion de recherches

Spécialiste mondial de la télédétection et des SIG

  • Type de contrat :CDD
  • Zone:
  • Recruteur: Mines Advisory Group
  • Type d'organisation:Organisation internationale
  • Secteur: Humanitaire

Responsable du développement commercial

  • Type de contrat :CDD
  • Zone:
  • Recruteur: Amref Health Africa
  • Type d'organisation:ONG
  • Secteur: Santé

Agent principal de plaidoyer

  • Type de contrat :CDD
  • Zone: Dakar
  • Recruteur: Nutrition International
  • Type d'organisation:ONG
  • Secteur: Humanitaire
Enregistrez les offres qui vous intéressent
en cliquant sur le cœur

Nos conseils
carrières

Retrouvez nos conseils et orientations pour vous aider à mieux piloter votre vie professionnelle!

 

 Pour créer un environnement de travail inclusif, il est essentiel de veiller à ce que chaque individu se sente respecté et valorisé, indépendamment de ses origines culturelles, ethniques, religieuses, de son âge ou de ses capacités. Reconnaître et apprécier la diversité au sein de l'équipe est crucial pour établir une culture où chaque personne se sent non seulement acceptée, mais aussi pleinement intégrée. Cela implique non seulement de tolérer les différences, mais aussi de les célébrer activement.

 

Lorsque les entreprises célèbrent la diversité, elles créent un environnement où chacun se sent en sécurité pour exprimer ses idées, contribuer à sa manière et apporter sa perspective unique aux défis et opportunités rencontrés. C'est à travers cette reconnaissance des diversités que naît une richesse collective, favorisant ainsi l'innovation et la résolution novatrice de problèmes. De plus, un tel environnement renforce le sentiment d'appartenance et de motivation des employés, contribuant à une meilleure rétention du personnel et à une performance organisationnelle accrue.

 

Pour réussir à instaurer un environnement inclusif au sein de votre entreprise, vous pouvez vous appuyer sur les conseils ci-dessous

 

  • Promouvoir la diversité à tous les échelons de l’entreprise

 

Pour instaurer efficacement une politique de diversité, il est essentiel de la promouvoir à tous les niveaux de l'organisation. Cela implique non seulement de représenter une diversité de profils sociaux à l'échelle de l'entreprise, mais aussi de veiller à une répartition équitable à travers les différents niveaux de métiers. De plus, il est crucial de considérer la diversité au niveau des équipes individuelles, en complément de la perspective globale de l'entreprise.

 Pour y parvenir, il est recommandé de mettre en œuvre une politique de recrutement axée sur les compétences, structurée autour des trois principaux piliers professionnels : les connaissances spécialisées, les compétences interpersonnelles et les compétences techniques.

 

  • Eviter les préjugés et les stéréotypes

 

Dans une entreprise, un employé doit travailler en toute sérénité et ne doit pas être victime de préjugés ou de stéréotypes de la part de ses collègues de travail. Pour anticiper et éviter ces comportements, il est essentiel d'adopter un style de management qui favorise la collaboration et une communication ouverte entre les employés. La mise en place de réunions quotidiennes, d'ateliers de renforcement d'équipe et d'événements informels après le travail peut grandement contribuer à briser les stéréotypes préexistants et encourager un meilleur respect mutuel au sein de l'organisation. Toutefois, il est primordial que ces initiatives soient conçues de manière inclusive, en prenant en considération les spécificités et les diversités des membres de l'équipe. Cela garantit un environnement où chacun se sent non seulement accepté mais également valorisé pour ses contributions uniques, créant ainsi une culture d'entreprise plus harmonieuse et productive.

 

  • Soyez attentifs aux avis des employés 

 

Il est absolument essentiel de permettre à vos employés de s’exprimer et de contribuer à la recherche de solutions pour assurer le bien-être de chacun. Mettez en place des canaux de communication à la fois formels et informels, où chacun peut discuter des sujets qui lui tiennent à cœur, sans craindre les préjugés.

Il est donc important d'instaurer un management exemplaire et de fournir plusieurs options d'interlocuteurs pour les employés, afin qu'ils puissent choisir celui avec qui ils sont à l'aise. Par exemple, certaines femmes préfèrent discuter directement avec d'autres femmes en cas de situations de harcèlement. Dans d'autres cas, les problématiques peuvent être gérées par le manager pour instaurer des changements au sein de l'équipe, tandis que d'autres nécessitent des demandes directement adressées aux responsables de la gestion des locaux (telles que la disponibilité de protections hygiéniques dans les toilettes ou l'aménagement d'une salle de repos distincte pendant le ramadan, par exemple).

 

  • Promouvoir la formation continue des employés 

 

La formation continue est essentielle pour maintenir l'entreprise informée des développements récents en matière de diversité et d'inclusion, tout en rappelant que l'intégration de ces principes est un processus continu. Par exemple, organiser des sessions sur les préjugés inconscients à l'intention des cadres supérieurs peut sensibiliser et favoriser une réflexion critique au sein de l'organisation. Inviter des conférenciers ou des coaches expérimentés à partager leurs connaissances et stratégies pour surmonter les obstacles liés à la diversité est également bénéfique.

En outre, créer des espaces de dialogue réguliers où les membres de l'équipe peuvent se réunir pour échanger des idées et discuter de façons à encourager l'inclusion peut être très efficace. Par exemple, organiser des séances de discussion en groupe ou des ateliers collaboratifs où les employés peuvent contribuer activement à la création d'un environnement inclusif. Ces initiatives favorisent une culture d'ouverture et de collaboration, renforçant ainsi l'engagement de chacun envers les valeurs d'équité et de respect au sein de l'entreprise.

 

  •  Prendre l’initiative de changer

 

Pour que les initiatives d’inclusion soient couronnées de succès, il faut qu’il y ait un engagement à changer. Aussi grandes que soient nos stratégies en terme d’environnement de travail inclusif, il y a toujours des domaines à améliorer. La complaisance est ici un réel danger. En effet, les dirigeants doivent s’assurer qu’ils démontrent continuellement aux employés que leur inclusion est importante. Ainsi il est judicieux de prévoir une journée ou une session par mois pour redynamiser les efforts d’inclusion, et de faire appel à l’aide extérieure d’organisations spécialisées pour vous soutenir.

 

Grâce à ces conseils, vous pouvez dès à présent initier une démarche inclusive au bénéfice de vos employés, favorisant ainsi la création d'un environnement de travail où chacun se sent pleinement intégré et valorisé.

 

Se lancer dans un nouveau boulot ou chercher une nouvelle opportunité, c’est super excitant ! Passer un entretien d'embauche peut mettre beaucoup de gens un peu sur les nerfs. C'est normal de ressentir ça.  On veut tous laisser une bonne impression, mais ça peut stresser même les plus confiants. Et puis, le truc de pas savoir à quoi s’attendre peut inquiéter même les plus expérimentés.

Si t’es dans ce cas de figure, pas de panique, tu n’es pas tout seul. Heureusement, y a des astuces pour te filer un coup de main et te donner le courage de montrer ce que t’as dans le ventre aux futurs boss.

Alors, voyons ensemble cinq astuces sympas pour calmer ton stress avant un entretien. Ça te donnera confiance pour mettre en avant tes compétences et ton expérience. On va voir comment transformer ce moment flippant en une super opportunité pour briller en entretien.

 

     1.  Affrontez vos peurs.

 

Il peut sembler étrange, mais la première étape pour surmonter l’anxiété liée à un entretien d’embauche est d’accepter vos peurs. Plutôt que de vous mettre en colère contre vous-même pour ressentir de l’anxiété, reconnaissez ces émotions. Elles sont tout à fait naturelles et montrent que vous comprenez l’importance de l’entretien. Les entretiens d'embauche sont des moments cruciaux ; il est normal de se sentir submergé en examinant chaque mot et action.

Il est essentiel de canaliser l’énergie que vous dépensez en auto-critique vers une attitude plus positive. Gardez à l’esprit que l’anxiété avant un entretien est quelque chose que de nombreux professionnels ressentent, quelle que soit leur expérience. La nature évaluative de l’entretien, où chaque aspect de vos capacités est passé au crible, contribue à ce sentiment d’anxiété.

Voyez l'anxiété comme faisant partie de notre réaction instinctive de « combat ou de fuite ». Elle nous prépare à faire face à l’inconnu ou à mobiliser nos ressources pour réagir.

Même si cette montée d’adrénaline peut provoquer une bouche sèche et un cœur qui bat plus vite, elle a son utilité au-delà de l’inconfort. Elle aiguise nos sens, accroît notre vigilance et améliore finalement nos performances. En acceptant vos peurs et en considérant l’anxiété comme une partie normale du processus, vous adopterez une attitude plus positive et responsable vis-à-vis de votre entretien d’embauche.

 

   2.  Préparez-vous et soyez prêt !

 

La préparation vous fournit les connaissances et les informations nécessaires. Demandez à un ami ou à un membre de votre famille de vous aider à simuler un entretien. Pendant cette simulation, mettez en pratique vos réponses aux questions les plus courantes. Exercer un entretien vous permettra de mieux répondre aux questions et de vous sentir plus détendu avant le vrai rendez-vous.

Allez au-delà de la simple répétition des réponses. Entraînez-vous à présenter chaque réponse de manière fluide. Cela vous aidera à éviter les hésitations et les répétitions, ainsi que l’utilisation excessive de mots comme « euh » ou « donc ». Un entretien bien préparé et articulé inspire confiance et laisse une impression positive sur l'intervieweur.

La préparation est la clé pour développer confiance et calme lors d'un entretien. Une bonne préparation est la base d'une performance remarquable lors des entretiens d'embauche.

 

      3.  Adoptez une attitude positive

 

Adopter une attitude positive n'est pas simplement un concept du nouvel âge ; la science montre qu'il existe un lien entre nos perspectives et nos résultats. Le phénomène des prophéties auto-réalisatrices est bien réel et peut se manifester dans nos vies. Des recherches démontrent que les pensées négatives peuvent être paralysantes.

Les pensées négatives réduisent notre capacité de concentration et entravent notre aptitude à penser de manière globale et à agir de manière efficace. À l'inverse, les pensées positives nous aident à voir les opportunités et les options, ce qui nous permet de développer de nouvelles compétences et d'exploiter notre potentiel de réussite.

Il est important de modifier votre dialogue intérieur pour y inclure des affirmations positives. Visualisez-vous détendu pendant l'entretien et imaginez une conversation fluide se déroulant avec confiance. La pratique de la respiration méditative ou du yoga peut être bénéfique ; il est difficile de se sentir anxieux lorsque l'on respire lentement et profondément. Écouter de la musique motivante et positive avec des écouteurs avant l'entretien peut également vous mettre dans un état d'esprit positif et confiant.

 

      4. Trouvez une perspective !

 

Lorsqu'on se lance dans un entretien d'embauche, il est peu probable que l'on soit ambivalent à propos du poste - du moins, on l'espère. Les enjeux sont généralement élevés. Cependant, il est important de gérer ses propres attentes tout au long du processus de recherche d'emploi et d'entretien.

En d'autres termes, évitez de donner une signification exagérée à l'entretien dans votre esprit. Bien qu'il soit important et puisse même représenter le travail de vos rêves, ce n'est pas nécessairement la seule opportunité disponible. Si l'entretien ne se déroule pas parfaitement, d'autres opportunités se présenteront. En fait, il existe de nombreuses opportunités qui vous attendent.

Évitez de laisser transparaître un sentiment de désespoir pendant l'entretien, peu importe à quel point vous pouvez vous sentir dans le besoin. Montrez de l'enthousiasme plutôt que du désespoir. Dans le pire des cas, l'entretien vous permettra de mieux vous connaître. Vous pourrez identifier vos points forts et faibles lors de l'entretien, ce qui vous rendra encore meilleur la prochaine fois.

 

    5. Faites semblant jusqu'à ce que vous y parveniez

 

Est-ce que faire semblant de réussir jusqu'à ce que vous réussissiez réellement fonctionne lors d'un entretien d'embauche ? Oui, adopter une attitude de "faire semblant jusqu'à ce que vous réussissiez réellement" peut fonctionner lors d'un entretien d'embauche. Cela ne signifie pas que vous devriez inventer ou mentir sur vos compétences et votre expérience. Au contraire, cela implique d'agir comme si vous aviez déjà la confiance nécessaire, au lieu d'attendre de la gagner. La confiance est une question d'attitude, pas seulement de sentiment.

Votre langage corporel joue un rôle crucial ; maintenez vos épaules en arrière, établissez un contact visuel et offrez une poignée de main ferme. Avant d'entrer dans l'entretien, prenez quelques respirations profondes. Il est étonnant de constater que les comportements peuvent précéder les émotions. Si vous ne vous sentez pas confiant, agissez comme si vous l'étiez, car cela vous conduira à une véritable confiance. Se tenir fermement sur ses deux pieds rend difficile de se sentir petit. Adoptez une posture puissante en mettant vos mains sur vos hanches, en vous tenant droit et en respirant profondément. Engagez-vous dans un processus d'affirmation de soi jusqu'à ce que vous ressentiez réellement cette assurance. Cette transformation peut survenir plus rapidement que vous ne le pensez.

Rappelez-vous, un bon recruteur souhaite votre succès et comprend que les entretiens peuvent être source d'anxiété. Ils ne cherchent pas à vous piéger, même s'ils évaluent votre réaction sous pression. Gardez à l'esprit que la personne qui vous interviewe a également dû passer par ce processus pour obtenir son propre emploi.

 

Grâce à ces conseils, vous serez prêt à affronter votre entretien avec confiance et aisance. Avec toutes les préparations que vous avez accomplies, vous pouvez aborder cette étape avec beaucoup de sérénité, sachant que vous avez tout mis en œuvre pour réussir. Faites appel à votre attitude positive et à votre posture confiante pour vous guider à travers chaque question et chaque interaction. Vous avez travaillé dur pour en arriver là, alors entrez dans la salle d'entretien avec la certitude que vous avez tout ce qu'il faut pour réussir.

 

 

Pendant longtemps, l'objectif central du secteur de la gestion des déchets a été de simplement éliminer les déchets afin de préserver un environnement sain et un cadre de vie agréable pour les populations. Cependant, au fil du temps, ce secteur s'est métamorphosé en un terrain fertile pour l'innovation et le développement économique. Aujourd'hui, la gestion des déchets ne se limite plus à une simple question d'élimination, mais offre plutôt une multitude de possibilités économiques qui permettent d'en tirer profit de manière durable.

L'émergence de l'économie circulaire a ouvert de nouvelles perspectives passionnantes. Elle encourage la réutilisation, le recyclage et la valorisation des déchets, transformant ainsi les déchets d'aujourd'hui en ressources précieuses de demain. Cette approche stimule la création d'emplois dans divers domaines, tels que la collecte sélective, le tri des matériaux, la conception de produits durables et l'innovation technologique.

Parallèlement, l'entrepreneuriat dans le secteur de la gestion des déchets est en plein essor. De nombreux visionnaires ont saisi l'opportunité de répondre aux défis environnementaux tout en créant des entreprises prospères. Des start-ups innovantes proposent des solutions novatrices pour la réduction des déchets, la transformation des déchets en produits de valeur, ou encore la mise en place de plateformes numériques facilitant la gestion efficace des déchets.

Ainsi, la gestion des déchets offre un large éventail de débouchés professionnels, allant des métiers traditionnels de la collecte et du traitement des déchets aux opportunités émergentes dans les domaines de l'économie circulaire et de l'entrepreneuriat environnemental. Explorer ces opportunités peut non seulement contribuer à résoudre les défis environnementaux contemporains, mais aussi offrir des perspectives prometteuses pour l'avenir de notre économie et de notre planète."

Alors, voyons en détails les débouchés qu’offre le secteur de la gestion des déchets à travers l’économie circulaire et l’entrepreneuriat. 

 

  •    Les opportunités d’emplois dans le secteur de la gestion des déchets

 

Le secteur de la gestion des déchets est un pilier crucial pour la création d'emplois dans nos communautés. Il offre une variété de postes accessibles à différents niveaux de compétences et d'éducation. Par exemple, il y a ceux qui travaillent directement sur le terrain, comme les trieurs et les collecteurs de déchets, qui veillent à ce que les déchets soient correctement triés et transportés vers les endroits appropriés pour leur traitement. Ensuite, il y a ceux qui se spécialisent dans le recyclage, transformant les matériaux récupérés en nouvelles ressources utiles.

Avec l'émergence de l'économie circulaire, ces métiers évoluent. L'économie circulaire, c'est un peu comme un système où on essaie de réduire les déchets autant que possible en réutilisant, en recyclant et en réparant les choses plutôt que de les jeter après une seule utilisation. Donc, les emplois dans la gestion des déchets se tournent de plus en plus vers cette approche, ce qui signifie qu'ils mettent l'accent sur la réduction des déchets dès le départ et sur le recyclage maximum.

En plus de créer des emplois, ce secteur est également en train de devenir un moteur pour l'inclusion sociale. Des initiatives locales, comme les centres de tri gérés par des organisations à but non lucratif, offrent des opportunités de formation et d'emploi aux personnes qui peuvent avoir du mal à trouver du travail autrement. Cela aide à renforcer les liens communautaires tout en contribuant à la protection de l'environnement.

En somme, la gestion des déchets ne se limite pas simplement à s'occuper des déchets, mais elle offre aussi des opportunités significatives pour les individus et les communautés, tout en aidant à construire un avenir où les ressources sont utilisées de manière plus intelligente et plus durable.

 

  • L’entrepreneuriat dans le secteur de la gestion des déchets 

 

Le secteur de la gestion des déchets offre également des opportunités passionnantes pour ceux qui souhaitent entreprendre. Avec l'accent croissant mis sur la durabilité et la gestion responsable des ressources, il existe un terrain fertile pour l'innovation et la création d'entreprises axées sur les déchets.

 Par exemple, il y a des opportunités pour développer de nouvelles technologies de tri plus efficaces et automatisées, qui pourraient révolutionner la manière dont nous gérons les déchets. De même, il existe un potentiel considérable pour les entreprises qui se spécialisent dans le recyclage de matériaux spécifiques ou dans la création de produits à partir de matériaux recyclés.

De plus, il y a un besoin croissant de services de conseil et de gestion des déchets pour aider les entreprises et les gouvernements à élaborer des stratégies de gestion des déchets plus efficaces et durables.

Pour les esprits entreprenants, il existe donc de nombreuses possibilités de contribuer à façonner l'avenir de la gestion des déchets tout en construisant des entreprises prospères et socialement responsables. En investissant dans des solutions novatrices et durables, les entrepreneurs peuvent jouer un rôle crucial dans la transition vers une économie circulaire et respectueuse de l'environnement.

 

En définitive, le secteur de la gestion des déchets offre des opportunités avec l’existence d’emplois multiples et divers mais aussi la possibilité d’entreprendre dans le cadre d’assurer une bonne gestion de l’environnement pour éviter des dégâts environnement nuisibles pour le bien-être des populations. 

Les ressources
incontournables

Découvrez une multitude de ressources comprenant des informations, des articles et des outils pratiques pour vous guider dans votre parcours professionnel.

 

L'un des aspects les plus frustrants du processus de recherche d'emploi est le silence : ne rien entendre d'un employeur potentiel après avoir soumis une candidature. Mais cela arrive, et cela se produit encore plus en ce moment. Avec davantage de personnes à la recherche d’un emploi, les entreprises sont confrontées à des volumes plus élevés de candidatures.

Vous pouvez vous attendre à ne pas avoir de nouvelles de certaines entreprises simplement parce qu’elles sont submergées de candidatures. Mais si vous n’obtenez systématiquement pas d’entretien d’embauche et n’obtenez aucune réponse de la part des employeurs, il y a un problème plus profond qui doit être résolu. Vous faites peut-être une erreur quelque part dans le processus de candidature à un emploi.

Voici ce qu'il faut faire si vos candidatures ne mènent pas à des entretiens d'embauche.

 

Jetez un deuxième coup d'œil à votre CV

 

Les problèmes de CV sont l'une des raisons les plus courantes pour lesquelles vous ne recevrez pas d'appel d'un employeur. Vous pouvez avoir des fautes de frappe ou des problèmes de grammaire. Peut-être que votre CV n'est pas adapté au rôle spécifique ou qu'il manque de précision. Profitez de cette occasion pour examiner votre CV et chercher des moyens de l'améliorer.

Mieux encore, demandez à une personne de confiance d’y jeter un œil et de vous faire part de ses commentaires. Vous faites peut-être une erreur dont vous ne vous rendez même pas compte.

 

Optimisez votre candidature à un emploi pour les systèmes automatisés

 

La plupart des entreprises utilisent aujourd'hui une forme de suivi des candidatures pour évaluer les curriculum vitae et les lettres de motivation avant même de les examiner. Ces outils sont conçus pour analyser les CV et rechercher des mots-clés et des termes spécifiques. Si votre CV ne contient pas ces termes clés, vous risquez de ne pas être retenu.

Passez en revue la description de poste et lisez-la attentivement. Recherchez des mots-clés spécifiques dans la description et assurez-vous de les inclure dans votre CV et votre lettre de motivation.

 

Postulez-vous pour le bon type d’emploi ?

 

Êtes-vous qualifié ? La majorité des personnes qui postulent à un emploi ne sont pas réellement qualifiées pour le poste. Si vous ne remplissez pas la plupart des conditions, vous ne recevrez probablement pas d'appel pour un entretien.

N'oubliez pas que ce n'est pas le nombre d'emplois pour lesquels vous postulez. C'est la qualité des candidatures que vous soumettez pour des emplois qui correspondent bien à vos compétences.

Il peut être utile de repenser les types d’emplois pour lesquels vous postulez. Au lieu de postuler pour un emploi à temps plein, envisagez de combiner deux emplois à temps partiel, ou même d'ajouter une activité secondaire. Parfois, selon le secteur, cela peut être plus lucratif que d’avoir un poste à temps plein. Il existe de nombreuses applications qui peuvent vous aider à trouver un travail flexible à temps partiel ou sous contrat, comme l'application Randstad.

 

Assurez-vous de suivre toutes les étapes de candidature à un emploi

 

Lisez toujours attentivement les étapes de candidature. Les entreprises ont souvent des instructions spécifiques à suivre en plus de soumettre votre curriculum vitae et votre lettre de motivation.

Par exemple, ils peuvent vous demander d'inclure un code de poste spécifique dans votre lettre de motivation, d'inclure un échantillon de votre travail ou de répondre à une série de questions. Si vous sautez l’une de ces étapes, vous serez probablement disqualifié.

 

Revoir votre présence sociale

 

Parfois, le fait de ne pas recevoir d’appel n’a rien à voir avec votre CV ou votre candidature. Cela peut être dû à quelque chose sur les réseaux sociaux qui a déclenché un signal d’alarme pour l’employeur. La majorité des entreprises qui recrutent vous consulteront sur les réseaux sociaux, au-delà de votre profil LinkedIn . Ils consulteront Facebook, Instagram, X (anciennement Twitter) et Google pour voir ce qu'ils peuvent apprendre sur vous. Les commentaires, images ou photos répréhensibles sur vos profils pourraient entraîner votre exclusion. Passez en revue vos profils sociaux et assurez-vous qu’ils présentent une image professionnelle.

N'oubliez pas : les exigences et les étapes de la candidature ne sont pas facultatives. Vous devez tous les remplir correctement si vous souhaitez passer à l’étape suivante et recevoir un appel pour un entretien d’embauche. Examinez toujours attentivement votre candidature avant d'envoyer cet e-mail ou d'appuyer sur le bouton Soumettre.

 

 

1. Réalisez un cahier des charges fonctionnel :

 

- Découvrir le rôle de la documentation projet
- Préparer un cahier des charges fonctionnel
- Utiliser la méthodologie agile pour communiquer la portée d'un projet

🔗 https://lnkd.in/dh9rqR92

 

2. Initiez-vous à la gestion de projet agile :



- Constituer une équipe #agile avec le modèle de Tuckman
- Intégrer les besoins d'utilisateurs
- Utiliser des outils visuels de gestion de projet agile

🔗 https://lnkd.in/d-PAfhFf



3. Gérez votre projet informatique facilement :



- Faire des spécifications fonctionnelles et techniques
- Différencier les tests
- Comprendre les valeurs, principes et méthodes agiles
- Gérer un projet en utilisant la méthodologie SCRUM
- Créer et gérer un #Backlog



🔗 https://lnkd.in/drvbBz3x



4. Gérez un projet digital avec une méthodologie en cascade :



- Analyser et recueillir des besoins client
- Préparer, organiser et animer des réunions
- Construire un #planning sous forme de diagramme de #Gantt
- Estimer les coûts d'un #projet
- Rédiger un cahier des charges fonctionnel et technique
- Structurer et encadrer une équipe pluridisciplinaire

🔗 https://lnkd.in/d4iiPutQ

 

Pour réussir dans l'entrepreneuriat, il est crucial de posséder certaines caractéristiques. Alors, c'est l'occasion pour vous de découvrir cinq (5) caractéristiques qui vous permettront de réussir dans le domaine entrepreneurial grâce à Oussama Ammar fondateur de The family  lors de son interview avec David Laroche. 

 

Vous pouvez découvrir ces cinq caractéristiques en regardant l'interview complète en cliquant sur ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=9WU8YM6tBto

 

 

 

Aujourd’hui nous sommes envahis par les emails, venant de collègues, de clients, de fournisseurs, de partenaires, de la famille ou des amis. Nous ne lisons finalement que ceux qui nous captent dès les premiers mots. Comment écrire un email pro percutant et efficace ? Voici 12 règles à suivre. 

 

Même si l’email est moins formel que la lettre, il doit quand même respecter certaines règles. N’oubliez pas qu’il doit s’adapter au profil de votre lecteur. Votre communication doit donc être de qualité avec une demande, claire et concise, un vocabulaire précis et un message sans fautes.

 

Quelle est donc la bonne façon de capter vos lecteurs ?

 

Voici 12 règles à suivre : 

 

1. Soignez l’objet de votre email.   

 

 C’est la seule ligne qui apparaitra quand votre lecteur ouvrira sa messagerie et c’est pourquoi vous devez bien le penser. Soyez clair, bref, explicite et n’utilisez que 7 mots maximum. Le destinataire doit tout de suite comprendre de quoi il s’agit. Un objet idéal c’est : une phrase nominale (sans verbe conjugué), sans articles et sans mots de liaison.

Exemples « compte rendu du séminaire du 22 mars 2020 »

« demande de prix »« invitation conférence du 30 avril »

« annulation de la formation CHSCT du 2 mai »

Un email n’a qu’un seul objet et très souvent les emails sans objets sont envoyés dans les messages indésirables.

 

2.   Votre formule d’appel. 

 

Elle dépendra de votre relation avec le destinataire. Le connaissez-vous bien, un peu ou pas du tout ? Si l’on va du moins formel au plus formel cela donne :

« Bonjour Antoine » à votre collègue de travail,

« Bonjour Madame » à une cliente,

« Monsieur le Directeur » à votre supérieur hiérarchique, mais dans de nombreux cas il se peut que vous vous adressiez à lui par son prénom, cela dépend de la culture d’entreprise,

« Madame, Monsieur » à quelqu’un dont vous ne connaissez ni le nom ni le titre, mais je vous déconseille d’envoyer un email sans avoir le nom du destinataire. Il a en effet le risque de se retrouver dans la corbeille. 

 

3.   Votre première phrase :

 

 elle doit être en lien direct avec l’objet de l’email et vous devez vous intéresser à votre lecteur en captant son attention et en l’apostrophant dès les premières lignes. En effet s’il se sent impliqué, il aura envie de poursuivre la lecture. Vous pouvez aussi commencer votre email par « je ». Enfin c’est évidemment plus facile si vous avez une relation déjà existante avec le destinataire.

« Vous êtes à la recherche de contenus percutants… », « vous n’avez pas le temps d’écrire… », « vous trouverez ci-joint une documentation », « je souhaite recevoir des informations », « comme convenu lors de notre échange »

 

4.   Le corps de votre email. Faites court en allant à l’essentiel

 

-     Un texte de 15 lignes maximum

-     Des paragraphes de 3 lignes maximum

-     Une structure de pyramide inversée : commencer par l’information principale de votre message puis donnez les informations suivantes par ordre décroissant d’importance. Pourquoi ? Parce que la première partie est toujours mieux lue que ce qui suit

-     Veillez à écrire 1 paragraphe par idée avec un maximum de 4 paragraphes par email

 

5.   Soignez la présentation

 

—    Aérez votre texte

-     Utilisez les sauts de ligne

-     Jouez sur les gras et les italiques sans pour autant en abuser

 

6.   Utilisez un langage courant et professionnel en évitant les jargons et les terminologies trop techniques, sauf si votre destinataire les maîtrise et que ce langage fait partie de votre relationnel quotidien avec lui.

 

7.   Soyez direct, tout en étant courtois, et évitez les négations

 

-     N’écrivez pas « merci de me répondre » mais plutôt « veuillez me répondre ». Ce n’est pas autoritaire mais affirmé et cela montre ce que vous voulez faire. Ne soyez pas timides dans vos requêtes. Les gens attendent d’être guidés et l’impératif est un bon moyen pour cela.

-     N’écrivez pas « n’hésitez pas à me recontacter » mais plutôt « je vous invite à me recontacter ». En fait, au lieu de pousser à l’action, le « n’hésitez pas » paralyse. Oubliez également le « je ne manquerai pas de vous rappeler » !

 

8.   Evitez les expressions qui ne servent à rien

 

—     « je reste à votre disposition » : heureusement que vous restez à la disposition de votre lecteur ! N’utilisez pas les 15 lignes si précieuses pour dire des choses qui tombent sous le sens mais expliquez plutôt votre intention à la place.

 

9.   N’utilisez plus de formules vieillottes passées de mode

 

Changez « je vous prie de bien vouloir recevoir » en « veuillez recevoir »

 

10.   Soyez précis

 

Vous pouvez écrire « je reviens vers vous » mais en précisant quand : « je reviens vers vous d’ici le 20 avril » par exemple.

 

11.   La conclusion de votre email. La formule de politesse est nécessaire et elle doit être brève. Adaptez-la à votre destinataire et au contexte de votre échange. Voici quelques exemples :

 

« Amitiés », « bises », « à plus », « bien à toi » seront réservés aux échanges les plus cordiaux et amicaux, aux personnes que vous connaissez bien.

« Bonne fin de journée » « bien à vous » peuvent conclure un message à un collègue ou à un partenaire.

« Sincères salutations », « salutations distinguées » pour un premier échange avec des clients par exemple.

« Cordialement », « bien cordialement », « cordiales salutations » pour un deuxième échange et les suivants.

« Respectueusement », « salutations respectueuses » sont appropriés pour des supérieurs hiérarchiques.

 

12.     La signature doit comprendre vos prénom et nom, ainsi qu’un numéro de téléphone.

 

Dans la majeure partie des cas, en contexte professionnel, les logiciels de courrier électronique sont paramétrés pour insérer automatiquement une signature personnalisée à la fin des courriels comprenant :

-       Vos prénom et nom

-       Votre numéro de téléphone

-       Votre adresse e‑mail

-       Le logo de votre entreprise

-       Voire même le pitch de votre entreprise 

 

Invitée de l'émission Maux et mots du jeudi 24 mai 2024 sur Walf FM, Fatou Ba Ndiour fondatrice de Opportunités au Sénégal est largement revenue sur les sujets relatifs à la gestion de carrière, à la recherche d'emplois... 

Pour ceux qui ont raté l'émission, vous pouvez la suivre en intégralité sur YouTube en cliquant sur ce lien :

 https://youtu.be/n8RCchYySLE?si=FXAPXlvd8tp-Otf8

Depuis les dernières années, tout le monde s’inquiète de la sécurité des données. Et pour cause : presque chaque semaine, une société ou un organisme est victime d’une fuite de données.

Mais bien que les entreprises soient responsables de protéger vos données, en tant qu’individu, vous devez prendre des mesures pour les sécuriser.

Particulièrement lorsque vous cherchez un emploi (notamment sur les réseaux sociaux). En effet, pour répondre à une offre, on doit souvent confier des renseignements personnels comme nos coordonnées, notre adresse et notre nom. 

Une menace bien réelle si ces informations personnelles tombaient par malheur entre de mauvaises mains.

Mieux vaut donc faire preuve de bon sens et suivre les bonnes pratiques en matière de sécurité des données lorsque l’on cherche du travail.

 

1. Eviter les réseaux ouverts lorsqu’on cherche un emploi

 

Bien des cafés offrent l’accès à un réseau Wi-Fi pour naviguer gratuitement sur l’internet. Pour veiller à la sécurité de vos données, évitez à tout prix ces réseaux ouverts.

Bien que le risque soit faible, vos données pourraient malgré tout être compromises. Si vous devez téléverser rapidement votre CV pour postuler à un emploi d’ailleurs que chez vous, utilisez le forfait de données de votre téléphone en activant la fonction de partage de connexion, que vous aurez protégée par mot de passe.

Protégez aussi vos transmissions Bluetooth par mot de passe, car c’est un autre moyen facile d’accéder à vos données privées.

Lorsque vous utilisez une connexion internet ouverte et gratuite, limitez vos activités aux plus simples.

Évitez de remplir une demande d’emploi et de transmettre des tonnes de renseignements vous concernant, et d’effectuer des opérations bancaires ou des achats en ligne qui mettraient vos informations sensibles à découvert.

 

2. Ne pas inscrire de renseignements personnels sur votre CV

 

Abstenez-vous d’inscrire sur votre CV des renseignements qui pourraient être utilisés pour pirater vos comptes personnels.

Votre date de naissance, votre numéro de sécurité sociale, le nom de jeune fille de votre mère et tout élément qui pourrait être associé à des mots de passe ou des questions de sécurité sont particulièrement convoités.

Votre adresse postale fait aussi partie des données recherchées. Si vous avez inscrit votre numéro de téléphone et votre adresse courriel sur votre CV, les employeurs potentiels les utiliseront pour vous contacter.

L’ajout de votre adresse postale est inutile. Elle permet surtout à certains employeurs peu scrupuleux de vous juger en fonction du quartier que vous habitez et pourrait vous exposer à des fraudes si elle tombait entre de mauvaises mains.

Si un employeur potentiel vous demande votre adresse, méfiez-vous. Avant votre embauche officielle, il y a très peu de raisons légitimes d’exiger ce renseignement.

 

3. Répondre uniquement aux offres d’employeurs réputés

 

Si vous avez besoin d’un emploi rapidement, vous pourriez être tenté de postuler à tout ce qui passe dans l’espoir de trouver une source de revenus. Voilà un comportement risqué.

Méfiez-vous d’un contrat sur Kijiji ou d’un poste à temps plein pour une entreprise dont vous n’avez jamais entendu parler, ou dont le site web a l’air suspect.

Suivez votre instinct. Si vous vous méfiez, vous avez probablement raison. Les escrocs n’hésitent pas à créer des sites web et des offres d’emploi à des fins malveillantes. 

Si vous ne connaissez pas l’entreprise, ou si ça vous semble louche, faites des recherches avant d’envoyer votre CV et vos renseignements personnels.

 

4. Toujours prévenir quelqu’un lorsqu’on se rend à une entrevue d’embauche

 

Lorsque vous rencontrez une nouvelle personne, que ce soit pour un rendez-vous ou une entrevue d’embauche, c’est toujours bon d’en informer un ami ou un membre de votre famille.

Surtout si ça se passe dans un endroit inhabituel où vous n’iriez pas habituellement. Aujourd’hui, la plupart des premières rencontres et des entrevues se déroulent en public (comme dans un café ou un bureau bondé).

Mais si on vous convoque pour un nouvel emploi dans un endroit peu fréquenté, par prudence, dites à quelqu’un où vous allez et à quel moment vous y serez.

Il y a de fortes chances que tout se passe bien, et vous aurez quelqu’un à qui en parler après votre rendez-vous.

 

5. Utiliser des sites d’emploi de confiance

 

Lorsque vous répondez à des offres d’emploi, faites-le sur des sites que vous connaissez et auxquels vous faites confiance.

Des sites tels que LinkedIn et Monster sont bien connus et très probablement sûrs. Ils ont tout intérêt à vérifier les employeurs qui utilisent leurs services et à garantir votre sécurité et celle de vos données.

Les agences de recrutement, les sites d’offres d’emploi et les pages Carrière d’entreprises bien connues sont probablement également sûrs.

Si vous ne reconnaissez pas le site ou l’entreprise, soyez prudent. Si vous êtes vraiment intéressé par l’emploi, mais que vous doutez de la légitimité du site web, copiez l’annonce dans Google. 

Si l’offre est réelle, il y a de fortes chances que vous puissiez la trouver et y répondre sur un autre site plus réputé, car la plupart des employeurs publient leurs offres d’emploi sur plusieurs sites web.

 

6. Toujours vérifier l’adresse courriel avant de répondre à une offre

 

Si on vous demande d’envoyer votre candidature par courriel, méfiez-vous. Bien que certains employeurs le demandent occasionnellement, ce n’est pas si courant.

De nos jours, la plupart des candidatures se font via un portail web où vous pouvez télécharger vos informations et les vérifier.

Si vous êtes invité à envoyer un courriel, vérifiez l’adresse qu’on vous donne.

 

  • Comporte-t-elle le nom de l’entreprise?
  • Est-il correctement orthographié?
  • Correspond-il à leur site web?

 

Examinez les petits détails. Par exemple, si le site web de l’entreprise se termine par .ca et que le courriel contient plutôt .net, ou si le domaine est « nomcompagnie.com » mais que l’adresse courriel a un trait d’union supplémentaire (« nom-compagnie.com »), il pourrait s’agir d’hameçonnage.

Méfiez-vous également des courriels génériques provenant de sites tels que Gmail et Yahoo.

Les employés d’entreprises légitimes utilisent normalement des adresses électroniques contenant le nom de leur employeur.

 

7. Faire preuve de bon sens

 

Voici un conseil éprouvé : si cela semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas. Si le salaire et les avantages sociaux ont l’air excessivement généreux, c’est suspect.

Avant de vous précipiter pour postuler à un emploi, prenez toujours un moment pour analyser la situation et réfléchir.

Vérifiez la réputation de l’entreprise sur des sites comme Glassdoor ou Facebook, et visitez leurs pages de médias sociaux.